Agrandir l'image

2012-02-27 - St Georges Tavern

Jesus is waiting for you.

 ****

Lundi 27 février 2012. Trente-huitième émission de l’année.

  ****

Dans cet épisode Maurice est toujours aux Etats Unis, mais où se cache-t-il ? C’est aux auditeurs de trouver la réponse. Dix personnes se succèdent à l’antenne pour faire tenter de dénicher l’endroit où se trouve Maurice. Los Angeles, New York, Daytona Beach, San Francisco, Portland, Key Largo, Miami et même Fontainebleau sont autant de solutions proposées.Curieusement c’est Alain de Bastia avec Fontainebleau qui est le plus proche. Car si cette ville du 77 est aussi un quartier de Miami, c’est à La Nouvelle Orléans, un des coins les plus francophones des USA, que se trouve Maurice depuis ce week-end. Ce dernier, en compagnie de Patricia de Saint Malo, va évoquer sa rencontre avec cette ville qu’il n’aurait jamais eu l’idée de visiter s’il ne s’en était pas trouvé si proche depuis Miami. ****

La première chose qui vient à l’esprit de Maurice c’est le choc qu’il a reçu en vadrouillant un peu dans la Nouvelle Orléans. Il pensait trouver une ville morne, triste, un peu éteinte depuis Katrina, et c’est un endroit très vivant, festif qu’il a trouvé à son arrivée. Pour Maurice on s’amuse 100 fois plus à La Nouvelle Orléans qu’à New York, là bas c’est la fête de la Musique permanente. Le dépaysement est total, d’autant plus qu’on ne retrouve pas les enseignes commerçantes qui ont envahi nos capitales. ****

Maurice, toujours prêt à toutes les expériences culinaires, s’est arrêté sur la route dans un petit restau perdu. L’endroit était peuplé de géants qui mangeaient tous la même chose. Maurice a commandé le même plat sans savoir ce qu’il y avait dedans. C’était excellent, mais la composition restera à jamais un mystère. Plus tard Maurice évoquera, avec un certain dégoût, une spécialité de la cuisine cajun, les cacahuètes bouilles. Comment dire… ça lui rappelle bien un truc, mais pour ne pas froisser les amateurs de boutargue il n’en dira pas plus. ****

Patricia propose à Maurice de décaler la diffusion de l’émission afin qu’il puisse nous faire vivre les soirées de la Nouvelle Orléans qui ont l’air décidément d’avoir emballé Maurice, d’autant plus qu’il a prévu d’en remettre une couche la nuit suivante. ****

Yann d’Avon nous ramène en France et vient parler des Césars. Omar Sy, prononcé à l’américaine (sans doute pour rester dans l’ambiance de l’émission), a-t-il remporté le César du Meilleur Acteur parce qu’il a du talent ou parce qu’il est noir ? Patricia pense, peut être naïvement à son goût, qu’il l’a eu parce qu’il le méritait. Maurice pense que la performance de François Cluzet dans Intouchables est plus intéressante que celle d’Omar Sy. On en vient donc à parler de la sous représentation de la diversité dans les médias. ****

Le dernier débat de la soirée porte sur le pourquoi des voyages. Yann n’a absolument pas envie de découvrir le monde parce qu’il n’est pas blasé de son décor quotidien. Pour lui rencontrer des inconnus vivant loin de chez lui n’a aucun intérêt. Maurice pense au contraire que le fait de voir autre chose, de découvrir d’autres modes de vie, est indispensable au développement de l’être humain. Nous avons beaucoup à apprendre des autres, de savoir ce que nous représentons à leurs yeux pour pouvoir nous adapter à la marche du monde. ****

Dans quel quartier de la Nouvelle Orléans Maurice se trouve-t-il ? A quoi servent les seringues dans les boîtes de rap ? Avec quelle bagnole se promène Maurice ? Et que viennent faire des dés en argent dans notre feuilleton ? Vous le saurez en écoutant ce nouvel épisode de Maurice C’Est La Nuit. ****

2,50 €