Agrandir l'image

2012-01-04 - St Georges Tavern

Je fais deux fois vingt-deux mètres avec un balun 1 sur 1 ****

Mercredi 4 janvier. Troisième épisode de l’an 2012. ****

Dans cet épisode on retrouve deux habitués, Alphé de Santiago du Chili et Urbane de Versailles, ainsi qu’un petit nouveau, Sébastien de Pontarlier. Il fait beau et chaud à Santiago, 32 degrés, c’est le bon moment pour David Beckham et sa Spice Girl d’épouse de faire une apparition dans notre feuilleton. Madame, grande figure de la jet-set mondiale boude la Ville Lumière au profit de la Cité des Anges. On fait alors la connaissance de Sébastien le bizuth, Maurice mène l’interrogatoire. On apprend que Sébastien travaille pour Nestlé, qu’il hésite entre un enfant neuf ou d’occase et que sa femme s’est faite mettre la main au panier par le cowboy de Times Square. A ce propos elle est comment Madame Sébastien ? Courageux, Sébastien envoie des photos à Maurice. Verdict : des gros sourcils, pas mal, gros seins, mais pas sexy. Après une deuxième salve de photos le jugement est revu à la hausse. ****

Quand deux radioamateurs se rencontrent, qu’est ce qu’ils se racontent ? Des histoires de matériels, de certifications, de fréquences, bref personne ne comprend rien, mais c’est assez drôle. Urbane a toujours quelque chose à dire, surtout quand il s’agit de nous raconter l’histoire du chocolat à Meulan à travers les âges. On frise l’indigestion. Qu’importe, sans doute grisé par sa rencontre avec Sébastien, l’urgentiste se laisse aller à révéler des informations confidentielles sur sa vie privée. Il mesure 1 mètre 82. Enfin entre 1 mètre 82 et 1 mètre 90, on ne sait pas trop, des fois que quelqu’un l’alpaguerait avec une toise, il vaut mieux rester prudent. Dans un moment d’égarement Urbane dévoile son identité secrète : F6 Grand Bazar Volontaire. Urbane, t’es foutu, ils vont te retrouver. ****

Maurice profite de la présence de deux hommes mariés pour explorer un territoire qui lui est complètement inconnu : la vie de couple. Dans le même temps, il en profite pour mater des photos d’auditrices. Si la réception de photos et de mini vidéos de filles était un sport, Maurice se positionnerait immédiatement pour une médaille aux prochains JO de Londres. Parce qu’il faut qu’un feuilleton attire la ménagère de moins de 50 ans, on parle de cuisine, de lessive et plus particulièrement de l’entretien des slips d’Urbane. ****

Il est l’heure pour Sébastien de nous quitter et il croise Yann d’Avon sur le seuil de la Saint George Tavern. A peine a-t-il poussé les portes du saloon que Yann met un grand coup de savate à Urbane. Grand Bazar Volontaire vacille dans les cordes, sa voix devient hésitante, chevrotante même. Malgré ce coup d’éclat, Yann ne confirme pas les espoirs qu’il avait suscités en 2012 et sert une de ses anecdotes inintéressantes dont il a le secret. Dommage Yann. ****

Pendant que Maurice regarde sa collection de seins, Alphé et Yann, notre couple star du moment, discutent écologie, énergies renouvelables, et sans qu’on sache pourquoi, ni que cela nous étonne, la discussion dérive sur la beauté des parisiennes. Il est temps de fermer le bal avec un dernier débat autour du chiffre 144. ****

2,50 €