Agrandir l'image

MCLN-MRL-2020-11-20 Madagascar

Yannick; retour de l’expert des complots: Au menu, Hold up et les ultra riches.

On ne peut pas devenir riche, très riche en travaillant. C’est suspect dans le monde de Yannic .Sevac le rejoint sur ce point et Maurice va alors tenter une explication appuyée sur le rapport évident entre le travail et la réussite afin de sortir de cette position:les ultra-riches sont des profiteurs et je ne peux pas faire pareil.

Sevac nous livre son point de vue sur le conflit actuel du Haut Karabagh, étant arménien arrivé en France à 7 ans.

Il aimerait aller en Ethiopie depuis qu’il a découvert un alphabet similaire à l’alphabet arménien qu’il pensait unique.
Yannick continue à être le seul à comprendre ce qu’il dit.
Et sinon l’Ethiopie pour Laurent? C’est Rimbaud. Addis abeba pour lui alors que Maurice lui explique que là-bas, on le prononce Addis Ababa, ce qu’il n’entendra pas.

On l’entend lire, lire, lire, lire et lire!

Maurice interroge Sevac sur son rêve d’avoir une ferme.en perma culture.
L’échange devient un peu tendu, Maurice ne parvenant pas à faire comprendre à Sevac l’importance du rôle des impôts pour un pays.

"« On » n’existe pas, mais toi, tu peux monter ta boite demain."

AleX

2,50 €