Agrandir l'image

2012-01-16 - St Georges Tavern

Ma langue est presque inerte.

 ****

Lundi 16 Janvier. Onzième épisode de 2012.

 ****

Dans cet épisode on retrouve d’abord Michel d’Houplines avec ses problèmes de prononciation. La vie n’est pas simple avec lui : cloison nasale déplacée, inflammation récurrente à cause de la pipe, il a une hernie hiatale au niveau de l’œsophage, des remontées acides et les genoux foutus suite à un accident de vélo. Et malgré tout Michel drague Jérôme de Billy Montigny venu pousser la porte de la Saint George Tavern. Avant de nous quitter, enfin de partir, Michel est malade mais pas à ce point là, l’empailleur d’Houplines déclame un poème de sa composition. C’est officiel Michel c’est en fait Grand Corps Malade.****

Par la suite Jérôme raconte sa vie d’animateur – DJ. Partagé entre les soirées organisées dans tout le Nord –Pas de Calais et son poste de résident dans une boîte de nuit, Jérôme a fait de sa passion un travail. Quand il ne travaille pas dans la musique, Jérôme fait de la musique puisqu’il prépare un album. Et si vous avez besoin d’un petit coup de main pour votre ordinateur en panne, pas de problème, Jérôme est là. Incroyable ce Jérôme.****

Christophe de Créteil entre dans le bar, et apparemment Yann d’Avon lui manque. Alors pour penser à autre chose il parle toujours et encore du retour du Franc. Maurice lance un appel à l’antenne pour que Yann appelle mais c’est Marlène de Paris qui nous fait une petite visite. Elle intervient pour demander un conseil à Maurice. Marlène a des problèmes de cœur avec un garçon qui ne lui a pas envoyé ses vœux pour la nouvelle année. Mais avec Marlène tout est compliqué, et en plus Maurice est aussi délicat qu’un motard puisse l’être, un coup elle avance, un coup elle recule, comment voulez vous que le garçon l’… embrasse ?****

Le dada de Christophe c’est la mondialisation, il refuse l’homogénéisation des individus. Maurice lui explique alors que la France sans les autres n’est rien. Deux thèses s’opposent : le libre-échange et le protectionnisme. Marlène s’ennuie et n’est pas très intéressée par ce débat. Elle ne veut pas changer le monde car elle ne s’en sent pas capable. Christophe est indigné, et en bon breton qu’il est, se raccroche à un phare.****

Yann d’Avon finit tout de même par arriver, à la grande joie de Christophe. Néanmoins le ton semble monter très rapidement. Ah l’amour vache… Tout ça à cause d’Anne-Sophie Lapix. Comment augmenter de 200 € le revenu des petits salaires ? Mais surtout quelle est la bombe lâchée par Marlène en toute fin d’émission ? Vous le saurez en écoutant ce nouvel épisode de Maurice C’Est La Nuit.****

2,50 €