Agrandir l'image

2012-05-23 - St Georges Tavern

“C’est super que tu sois là, Manu. Est-ce que tu as pris une douche cette semaine ?”****

Mercredi 23 mai 2012 – Quatre-vingt-dixième émission de l’année.****

À vos cassettes ! Ding, ding, ding ! La crème des dingues est sur le ring : Michel, José et Pascal !
****
Alors que Michel d’Houplines s’était trompé de titre hier et fait ce soir la critique des dialogues de La Horde, débarque José, 45 ans, de Saint-Denis. Possédé par la fièvre du mercredi soir, ce Jack Kerouac du Huit Américain est venu avec son classeur de blagues, d’anecdotes, et de poèmes en proses, tous en rapport avec ce jeu de cartes.
****
Le Huit Américain est un jeu pour deux à quatre joueurs. La mise est de 20 centimes au début, on la double à la fin. Elle atteindra les 50 centimes en buvant de la petite bière quand la partie sera endiablée.
****
José sort de son classeur cet aphorisme destiné à épater Marlène qui vient d’arriver au studio : “Voici : j’ai beaucoup de cartes dans la main, comment peux-tu gagner en jetant ton huit ? Je ne suis pas.” (Pour goûter la saveur de ce mot d’esprit, il faut savoir que le sept fait passer un joueur et que le valet fait tourner dans le sens des aiguilles d’une montre pour passer son tour à l’autre. Oui il faut le savoir, sinon on ne comprend pas.)
****
Alors Michel, ding, ding, ding ! tente le tout pour le tout : l’amateur des Feux de l’Amour, le numéro de ventriloquie avec sa mère empaillée et même celui qui avait confondu José avec Philippe. Mais rien n’y fait, Michel a atteint ses limites face à un cinglé professionnel, il en perd son latin et se déclare KO debout.
****
Loin derrière, Pascal a sa courroie de transmission qui risque de s’éfilocher et il est gentiment raccompagné vers la sortie. Comme dirait José, “Tant que tu n'es pas au fond du trou, personne ne t’aidera à te relever”.
****
S’ensuit un étrange dialogue entre Lydie et Michel se tenant par la barbichette. Puis Christophe, 41 ans, de Besançon, disserte avec Jérôme de Billy-Montigny de l’état de conscience des gens.
****
Lydie finit par les interrompre, parce qu’elle est ravie qu’Emmanuel soit entré dans le studio ce soir mais voudrait tout de même savoir si cette fois il a pu se laver.
****
Comment dormir dans les odeurs de pieds ? José a-t-il préféré se faire un autre café ou cuire du riz avant de sortir le chien ? Quel beau cadeau d’anniversaire Emmanuel a-t-il reçu chez lui ? Que fait Lydie en moins d’un quart d’heure ? Tu le sauras en écoutant ce nouvel épisode de MAURICE C’EST LA NUIT.****

2,50 €